TÉLÉCHARGER QUI A TUÉ À BENTALHA

READ. Qui a tué à Bentalha? Télécharger, Lire PDF. Description. Ce livre est le témoignage poignant d'un homme, Nesroulah Yous, qui a vécu la nuit du Télécharger. enregistrer . contribuer faire la lumire sur ce qui s'est droul Bentalha, mais aussi cu l'audace de venir dans les villages martyrs pour nous tuer. Qui a tué à Bentalha? list. keyboard_arrow_left Chapitre Télécharger Affichage actuel. Première page Qui a tué à Bentalha? Chronique d'un massacre.

Nom: QUI A TUÉ À BENTALHA
Format: Fichier D’archive
Version: Nouvelle
Licence: Usage personnel seulement (acheter plus tard!)
Système d’exploitation: Android. Windows XP/7/10. iOS. MacOS.
Taille: 63.24 Megabytes


QUI TUÉ À BENTALHA TÉLÉCHARGER A

Dans le malheur qui le frappe, je ne peux m'emp- cher de rire car Sa peau frachemcnt rase est si blanche qu' il sc trahit encore une fois! Je lui dis de venir chez moi. Ces opra- ti ons durent quel ques jours. D'ai li eurs, au moment de 1,1 grve du FIS en j uin , l' anne n'tai t-elle pas sorti e des casernes et n'avai t-ell e pas. Plus tard, il sera arrt et, tandis que ses acolytes coperont de plusieurs annes de prison, lui sera li br trs rapidement. Je savais bien que les gens taient arrts.

Ce livre est le témoignage poignant d'un homme, Nesroulah Yous, qui a vécu cette nuit cauchemardesque. Et en faisant le récit de la vie quotidienne à Bentalha depuis le coup d'État de , Nesroulah Yous montre Télécharger. Offrir?. Telecharger ici: icada.info?id=#k Rating: 8; Best Rating: 10; on: reviews. Taille du fichier: KB; Nombre de pages. Ce livre est le témoignage poignant d'un homme, Nesroulah Yous, qui a vécu la nuit du 22 septembre pendant laquelle deux cents hommes Ce qui semblait être un acte de folie barbare des groupes islamiques se révè. Télécharger.

Ceci est mon modeste témoignage. Toute la vérité. A tous ceux-là, je dis merci. Je me demande comment ils vivent, ou survivent.

Je rends enfin hommage à mes voisins et aux autres qui se sont sacrifiés pour sauver des vies humaines. Nasroulah Yous affirme des choses sans preuves. Oui, ajoutez-moi à votre liste de diffusion.

Prévenez-moi de tous les nouveaux commentaires par e-mail. Prévenez-moi de tous les nouveaux articles par e-mail. Etat d'Exception. Présentation du site Contact Participer. Qui a tué à Bentalha? Tant que vous êtes là Pas d'abonnement payant pas de publicité.

Qui a tué à Bentalha ? Algérie : chronique d’un massacre annoncé - Etat d'Exception

Etat d'exception entend rester libre. Le lieutenant de la Scuri t militaire vient de me raccompagner en voiture. C'est lui qui m'avait dit, il y a peine une semaine, lorsque je m'tais rendu la caserne de Baraki accompagn de deux voisins pour demander pour la ni me fois o taient nos armes: J' en ai marre de vous voir ici. Il est bien plus di scret maintenant. Je me sens lourd, trs lourd, comme si un poids invisible me clouait sur place. Les mot s que les mi li taires de la caserne m'ont lancs e n me remettant ce fus il pompe resurgissent ct retenti ssent dans ma tte comme si on frappe du pil on: Va, va chasser le haflouj, le sanglier.

Va attraper les terrori stes! Je ne ressens plus rien. C est le vide autour de moi. Et puis lentement, trs lentement, je reprends conscience, je regarde autour de moi ct je vois les jeunes adosss aux murs qui m'observent. Je replonge dans Illon dlire. Va o les pieds te porteront et venge-toi , m'ont-ils dit! Mai s o peuvent-ils m'emmener ces pieds meurtri s, comment peuvent-il s porter ce corps puis. Ces armes qu' i Is ont refus de nous donner avant le massacre, ces armes qui nous auraient permis de rsister aux gorgeurs e l de sauver des vies, i l s nous les donnent maintenant , quelques heures seul emcrH aprs nous avoir fail massacrer Bc nlalha!

Toute la rgion est cn effervescence. Depuis des semaines, ces terrori stes dom personne ne sai t d'o il s viennent cl o ils disparaissent une fois leur lche accompl ie, foOl irruption nos quartiers, massacrent des centaines d' innocents, de prr- rence des femmes ct des enfants, [es dcoupent cn morceaux, les jelteOl par le balcon, les grillent dans le four, les clouent aux murs, sans tat d' me.

Quelle es t cette fo lie barbare q ui dfe rl e sur nous? Qu'avons-nous fait pour subir ces tornades de sauvages? N'y a-t-il personne qui puisse arrter ces monstres? Nous savions ce qui allait nous frapper. Nous le pressen- tions. Mai s o aller'! O seri ons-nous protgs? O que ce soit, dans les en virons d'Alger, nous avi ons l'impress ion d'tre condamns.

TUÉ À QUI A BENTALHA TÉLÉCHARGER

Mai s cc n'est pas vrai que nous n'avons rien e ntrepri s. Le fait dj de rester Bental ha, de relever ce dfi , est un acte de courage ct de rsistance. Encore aurait-il fallu que les autorits nous soutiennent. Depuis toutes ces annes de guerre, de feu ct de sang, d' horreur ct d'angoisse, ellcs nous ont abandonns. Au dbut, en , pour quelques-uns d'entre nous. Mai s plus tard, nous n' avons plus ricn compri s Si ce n'est que l' enj eu nous dpassait.

Nous avons pourt ant essay d'tre acteurs. Nous voulions prendre nOIre destin en main. On nous l'a refus. Nous n'avons 8 pas t protgs et nous n'avons pu nous dfendre nous- mmes.

Nous en avons pay le prix: Je parle aujourd'hui au pass, comme si ce cauchemar avait cess. Il a fallu que je quitte l'Algrie.

Qui a tué à Bentalha ? Algérie : chronique d’un massacre annoncé

Je me retrouve exil, esprant reconstruire un avenir tout en tant hant par ce pass, hant par ces visages d'enfants massacrs. Je suis parti d'Algrie en fvrier et je me sui s jur de contribuer faire la lumire sur ce qui s'est droul Bentalha, mais aussi d' autres endroits.

J'ai dcid de lutter contre la dsinformati on ici, en France, et l-bas, en Algrie, orchestre par les officines des ser vices spc iaux des deux pays. En Algrie dj , nous avons exig unc e nqute natiolwle sur le massacre. Nous avons obtenu une fin de non-recevoir: Il Vous ave7. En rponse ce mensonge, ce mpris, nous, les survivants, les familles de victimes. Nous refusons les injonctions de ceux qu i se prtendent dfenseurs des droits de l'homme et qui interdisent de poser I.

BENTALHA A À TÉLÉCHARGER TUÉ QUI

Il Qui tue? Il s ont mme cu l'audace de venir dans les villages martyrs pour nous tuer une seconde fois. Ce qu'on va lire est le rcit de six ans de ma vie il Bentalha. Et celui d'une nuit o nous avons plong dans l'enfer.

TUÉ TÉLÉCHARGER QUI BENTALHA A À

Six ans ct une nuit qui ont boul evers mon ex istence. Ceci cst mon modeste tmoignage.

D'aut res que moi raconteront auss i leur histoire et, un jour, nous saurons la vrit. Toule la vrit. Souvent, je pense ceux que j'ai laisss derrire moi, ces mi Ilions de compatriotes mpri ss et abandonns par les auto- rits ds le dbut des vnements, contraints d't re acteurs ou tmoins d' une guerre qui n' tai l pas la leur.

Et je n'oublie pas que je suis devenu, par rapport eux, un pri vil gi. Je rends enfin hommage mes voisins et aux autres qui se sont sacri fis pour sau ver des vies humaines. C'est pour eux, d'abord, que je me battrai j usqu'au bout pour obtenir que les crimes des responsables, gnraux ou terro- ri stes. Pari s. III l' ,. Ce sont les premires vritables lections plura- listes dans l'hi stoi re de l'Algrie.

L'auente eSI norme. Cela fait trois ans que le pays est en effervescence. Depuis les r voltes d'oclobre rprimes dans le sang plus de cinq cents morts , dont une des consquences a t la cration de nouveaux parti s politiques. Tout le monde discute et dbat de thmes qui par le pass taient confisqus par ce que nous appelons communment le pouvoir militaire. Durant ces annes d'ouverture, il faut le dire, nous avons beaucoup appris sur les magouil les des gnraux et autres centres mafieux.

Nous avons pris conscience de la fragilit du rgime el de la force de la jeunesse; et nous avons constat l 'effroi des dcideurs militaires devant la rvolte de la 13 i " 1 1 , 1 ,. Nous voulons enfin en dcoudre avec cc systme. Tous, quell e que soi l nOire appartenance politique. Et nous avons la convicti on que le moment est enfin arriv.

Mais il ne fau t pas se leurrer, le Front islamique du salut FI S y est de loi n le plus fort. C'est ainsi. Avant Mais loul a s'est rdui t en peau de chagrin avec 1: Et pui s, les milieux reli gieux actifs ont investi les diffrents quartiers et mosques, et il s ont combl l e vide laiss par l'tal. En fait, ces cercles taient dj mobili ss auparavant et ils ont souvent t instrun1cntali ss par le pouvoir, notamment pour contrer les communi stes. Mai s ce n'est qu ' aprs octobre que ces forces se sont fdres ct qu' en crant le FIS ell es onl vritablement eu pignon sur rue.

Pour ma part ,je ne sympathi se pas avec le FIS, et je suis organis dans le Front des forces socialistes FFS depuis la fin de l'anne Les mil itants du FFS ne sont pas trs nombreux, mais ils sont volontaris tes, Notre activit princi pale est de di scuter avec les habitants du quartier de la situation du pays et des solutions envisageables.

Notre bureau se trouve dans un caf en face du commissariat - le propritaire est un sympathisant du FFS. On ne nous prend pas vraiment au sri eux. Quelques mois plus tt, nous aVOnS prpar les lections lgislatives en Algrie, on dit parlementaires prvues pour juin 1: Nous subi ssions bien quelques inti midations de personnes qui auraient aim que l'on ferme notre local. Nous avions l' avenir devant nous et, enfin, nous allions pouvoir le dterminer. Avant les lecti ons communales de juin , une contro verse avait dj anim la cl asse politique: Notre part i opta pour le boycottage, parce qu' il considrait que le moment n'tait pas encore ve nu pour s'engager dans des comptiti ons lectorales.

Nous n' avions pas encore surmont les dcennies de plomb, les reprsentants du systme honni taient encore en place et fai saient tout pour y rester. Comment introduire l'al ternance lorsque les moda lits de changement taient pipes? Les lections communales ct rgionales willlym s'taient droules dans une euphorie joviale et une attente exubrant e, mai s floue, de changement.

Mais les militaires, eux, sentirent le danger venir, ct je pense que ds ce momentl ils se concertrent pour viter la victoi re du FIS aux scrutins futurs. Dj, des cadres que je connai ssai s s'apprtaient il quitter le pays.

Le FIS matre de la situa lion la fin 1. Il faut dire que tout ce qui provient du FIS n'est pas ngatif. Il mobili se lesjcunes pour de justes causes, il prne une morali sati on de la socit ct surtout de la polit ique, et, depui s que les communes sont entre leurs mains. Les dcideurs ont bi cn tent de discrditer le FIS en rduisant le pouvoir des lus commu- naux, qui s' taient trouvs devant des caisses vides et une loi sur le budget communal modifie.

Leur marge de manuvre sur le plan local tait de ce fait trs rduite, mai s cela n'affecta 15 Il ;, i , la sale guerrt' III flwlidit'II pas trop leur crdibilit chez le urs sympathi sants.

Et ils avaient mont r ce que pouvai t signifier la solidari t populaire. Beaucoup disent alors Que ce n' est que du populi sme. C'est vrai en part ie, el c'est ce qui me gne aussi.

Mais sur le terrain, le parti recrute des mil liers de personnes sincres. J'aime me souvenir de celte pri ode de discuss ions trs virulentes. Beaucoup de sympathisants du FIS souhaitent vivement une ruplure. C'est l'poque de la dcouverte de nos possibilits inpuisables: Mais on peut presque dire que tout es t all trop vite: Cela donne le verti ge! Et loul cel a aprs cent trente annes de colonisati on franaise et trente annes de rgne du part i unique sous la tutelle de l'arme! Dans ces condi tions, une transition n' est pas vidente, el il n'est pas facile de s' entendre sur ses buts.

En fait, pour tre franc, la maj ori t d'entre nous n'est pas consciente de ce qui sc joue vraiment ce moment-l. Et j'ose prtendre que nombre d' acteurs politiques ne le sont pas non plus. Nous en paierons le prix. Le pri x fort Je connai s des gens de la mouvance is lamique que je respecte beaucoup, mme si nous n' avons pas le mme projet politique. Il s pratiquent la daawa l'appel et J'invitati on la religion el essaient de sensibili ser sur des questi ons rel i- gieuses et morales.

Ceux-l SOnt croyants et sincres. En revanche,je me mfie de ces jeunes qui, dujour au lende main, se mtamorphosent et imposent tous une faon de vivre ; nombreux sont ceux qui , par embal lement ou par intrt, rejoignent alors le FIS, et qu i, s'appuyant sur une connaissance trs rudimentaire du livre sacr, croient pouvoir prcher la bonne parole.

En fai t, c' est uniquement pour t irer parti de la situati on de l' heure. Les vrais islami stes ont eu le tort d' anticiper: Ils se sont prcipi ts pour conqurir le pouvoir: Un empressement qui a faci li t l' infiltrat ion du parti.

Je pense que si les responsables du FIS avaient pris le temps de bien cadrer leur parti , cela n' aurait pas drap plus tard. C'est vrai que le pouvoir les a manipuls, mais ils se sont laiss prendre au pi ge ce qui permeura pl us tard aux voyous de prendre le pouvoi r au sein de la mouvance islamiste, quand les cadres et les sympathi sants du FIS seront arrts et empri- sonns aprs l' arrt des lections en janvier Fin , au sei n du FFS.

Ses adeptes sont souvent arrogants, et ils affichent une assurance dconcert ante de vainqueurs. Il s sont certai ns d' obtenir le pouvoi r el ils nous provoquen!. Et puis, il s ont des pratiques harcelantes ", comme les prches vi rulents du vendredi qu' ils nous imposent par ou les rcitations de Coran transmises par des cami onnettes traversant les rues, qu 'on doit subir qu'on le veuil le ou non.

Je dteste cela. Les aClions du FIS sont d'ail leurs trs politi ses: Parmi les sympathi sants, il y en a qui s'ri gent mme en policiers momux, et leurs comporlements n'ont pas gmnd- chose voir avec les rgles de j'i slam. Certains groupes radi- caux croient pou voir dicter leurs lois, consistant par exemple l' ordonner le port du hidjab ou interdire les j eux. Ainsi, Baraki , entre et , le jeu de boules et le foot sont proh ibs.

Ces mmes groupes ve ul ent imposer leur vision restri cti ve de l'isl am aux fidle s de la mosque, ce q ui provoque des bagarres entre les diffrentes tendances. Ces groupuscules ont mme parfoi s recours des voyous nOloires, qui font le Il sale boulot pour quelques dinars. Nous en avons connu un exemple: Par ailleurs, nous savons que ces radicaux peuvent s' attaquer aussi des restaurants o on sert de l'alcool et il arrive que des cl ients soient tabasss jusqu ' l' vanouissement leur sortie de ces locaux.

Ces comportements violent s provoquent chez moi et chez d'aulres une peur de ces groupes et une apprhension quant leur possi bilit de s'imposer au sein de la mouvance islamiste.

Mme si pour le moment cell e-ci n'encourage pas ces exac- ti ons, ne peut-clle pas tre dpasse un jour par ces lments radicaux? Dj par le pass, il y avait eu des cas d'agressions de la part d'islamistes l'poque on ne les appelait pas ains i l' universit, contre des filles ou des communi stes.

Et au dbut des annes qua tre-vi ngt, le groupe arm de Mustafa Souyal i menait la vic dure au pouvoir dans la gmnde banli eue d'Alger, prs de chez nous, o bon nombre de gens le soute- naient Bouyali eSI mari dans une embuscade en fvrier NoIre crai nte est de surcrot attise par cert ains articles de journaux rendant compte de ce qui se passe en Afghanistan et 18 en Iran, o des islami stes imposent leurs prceptes tous, y compri s par la violence.

Au point que nous voquons souvent entre nous l'ide de quiuer le pays. Cette situation est pnible mais, heureusement, les groupes radicaux ne sont pas si nombreux. C'est vrai qu'i l y a beau- coup de jeunes frustrs, et il y li de quoi l'tre aprs toutes ces annesde mpris de la part du pouvoi r.

C'est pourquoi, lorsque les jeunes ont eu la possibilit d'agir, ils nous ont montr de quoi il s taient capables. Durant ces quelques annes, il s ont fait preuve d' un volontarisme bnvole hors du commun.

A À BENTALHA QUI TÉLÉCHARGER TUÉ

Que ce soit sur le plan Scolilire ou mdical. Mais il est vrai aussi qu' cerl ains moments leur dtermination et leur virulence fom redouter leur victoire. Ainsi, au moment de la guerre contre j' Irak, dbut , des anciens d'Afghani stan mobili ss Alger ont manifest en tenue de combat afghane pour demande r des armes: Lors d'u n rassemblement du FIS au stade du 5-Juillet, les Afghans , comme on les nommait alors, sonl venus en grand nombre; ils ont emprunt l'autoroute prs de chez nous, que les gendarmes ont bloque.

Les manifestants ont d'abord fait un sitin, puis il s sont parti s il pied. Ils n'taient pas violents. Le stade tait comble ct des mi lI iers de mi 1 i- lants - pas uniquement des Afghans - qui n'av.. Au lendemain du premier tour des lections lgislat ives en dcembre 1, lout le monde est l'coute: Pour les sympathisants du FIS, la chose est acqui se: Pour ses opposants, c' est la pani que et beaucoup parlent de quitter le pays.

Moi aussi je veux partir, mais je n' ai pas obtenu de visa. Nous craignons qu'en voul ant se dbar- rasser de l' ancien systme, le FIS n' instaure un tat autorit ai re.

Mai s il n' y a pas que la victoire du FIS qui nous fait crai ndre pour l' avenir: Ses responsables ont bien dcrt ne plus voul oir sc mler de politique, mais nous nous doutons bien qu' ils n'accepteront pas une alternance qui mettrai t en pril leur pouvoir.

D'ai li eurs, au moment de 1,1 grve du FIS en j uin , l' anne n'tai t-elle pas sorti e des casernes et n'avai t-ell e pas. Pour la deuxime foi s en l'espace de quelques annes, les militaires ont tu des dizaines de jeunes dans la rue, Et il s ont tout fai t pour viter une victoire du parti diabolis notamment en arr- tant ses principaux dirigeants quelques mois plus lt , Mai s ce dernier est, de par sa force populaire, imprvi sible. Mme ses dirigeants ne peuvent le contrler tout fait au moment dc la gucrre du Golfe, par exemple, la directi on du FIS avait soutenu l' Arabic saoudite.

De plus, les concepts dmocratiques sont assirni ls par la majori t des lcc leurs au modle de vie occidental. Enfin, nous apprenons les rsultats du premier tour des lec tians: Nous ne savons pas ce qui va sc passer. Trs vite, l'initi ative du Rassemblement pour la culture ct la dmocratie RCD , des communistes du Parti de l' avantgarde social iste PAGS et de l'Union gnrale des tra vai ll eu rs algri ens UGT A , un Comit nati onal de sauvegarde de l'Algri e se cre qui appelle l'arrt des lecti ons pour sauver la dmo cratie , Au FFS, le mot d'ordre est la mobili sati on des dmo crates pour le second tour afin d'vi ter une maj orit absolue des islamistes: C'est dans ce but que le FFS organi se une manifestation le 2 janvier.

La marche sera impressionnante. Son slogan essen- tiel sc rsume ai nsi: Pour la dmocratie, ni islamistes, ni mi litaires, Pl us tard, certains mdias ct radicateu rs, parti sans du tout rpressif J'encontre des islami stes, en ont fait une marche pour l' arrt des lections, Mai s c' est fau x: Je pensais d'ailleurs dj qu' il aurait mieux valu reporter les lections une date ultri eure, pour avor plus de temps de se structurer comme trois ime force. Les rangs des dmocrates taient en effet trs diviss.

Le FLN, l'ancien parti unique, avait du mal s' imposer cn parti d' oppo si l ion malgr les efforts de sa nouvelle di recti on compose de ceux qu' on appelait les rformateurs, ct toute la haine du peupl e se concentrai t sur lui.

Le FFS, dont je fai sais partie, tai t un parti mr, mais malgr ses initiati ves sur le pl an nati onal il restait cantonn dans les 2 1 Il 1 Il l' , 1 l' , , 1 milieux kabyles.

Le RCD, n d' une sci ssion du FFS, n' avait quant lui auc une ligne politique claire, si ce n'est son hostili t son coura nt d' origine et son leade r Hocine A t-Ahmed, ainsi qu' une haine viscral e de l'isla- mi sme.

C'est en France que les mdi as lui ont octroy une importunee qu' il [l ' a jamai s e ue Cil Algrie, mme e n Kabyli e. En ce 2janvier Mai s ta ndis que nous, lgali stes que nou s sommes, pensons sauve r la dmocrat ie, comptant les voix et faisant des pronosti cs optimi stes, dans les coulisses, les tenant s de l' opt ion militaire prparent un plan diabolique: Et cela avec la bndiction de prtendus reprsenta nts d' une socit civile cre pour les besoins de la cause et d' un Occident conditi onn et manipul par les apparei ls de propa- gande al gri en et fra nai s.

Janvier , une illusion s'effondre Aprs le 2 janvier, date de lI otre grande marche, c 'est le suspense. Du moins pour moi ct mes amis.

Pou rt a nt , nous se ntons une certaine tens ion. Personne ne sait trs bien ce qui va se passer, et les journaux francophones sont sur le pi ed de guerre. L' anxi t monte et nous ignorons vraiment comment l' arme ragira: L' homme fort du moment. Al ors que les sympathi sant s du FI S flai e nt dj leu f victoi re, la dmission de Chadli les ttani se.

Comment vont-i ls ragir cetle victoire usurpe? Les responsables du part i appell ent au calme et conseillent de ne pas se laisser intimider par la prsence toujours plus menaante des forces de l'ordre dans les rues.

Dj des rumeurs circul ent que le FIS va tre interdit , mais les sympathi sants ne veul ent pas y croire. Il s restent conl ,mts et ne sont pas du Out prpars la rpression qui va s' abaure sur touS ceux qu i SOIl!

Et puis, nous apprenons qu' un Haut Comi t d' tat, compos de cinq personnalits. Comme d'autres, je sui s un peu choqu par le fait qu' il ait accept ce rle de pompier et sc laisse maintenall! Peu avant. Le FIS appelle li une manifestati on pour le 14 j anvier, qu' il annule pourtant , craignant une confronta- tion directe ct sanglante avec l' arme.

Dj, des accrochages entre mi li tants du FI S et forces de l' ordre postes devant les 23 il 1 1 1 l, [ , 1! Des manifes tations spontanes se drou lent da ns tout le pays et assez rapidement, les vendredis, jours de la prire hebdoma- daire, les alentours des lieux de culte se trans forme nt en champs de bataille. Les fi dles, en sortant des mosques, protestent en gnral pacifiquement contre l'arrt des lec- tions mai s l'arme les encercle, n'hsitant pas ouvri r le feu.

Les cadres du FIS sont traqus ct arrts sur leur lieu de travail , leur domicile ou dans les locaux du parti. Ceux-ci, ainsi que les mosques, sont perqui si tionns et les registres nomi natifs confisqus. L'tat d' urgence est dcrt le 9 fvri er le couvre-feu sera instaur dbut dcembre. Mais ds janvier, la tombe de la nuit, les rues des quart iers populaires sont dsertes. Les mili- taires s'y dploient et traquent les passants, surtout lesjeunes hommes suspects de sympathie avec le FIS du fai l de leur all ure: Toutefoi s, ils soni nombreux dfier les forces de l'ordre en se rasse mblant spontanment dans les quartiers, criant des slogans, lanant des projectiles, etc.

On leur a vol leur victoire et personne ne sai t encore comment la situation va voluer. De plus, nous nous trouvons dans un vide constitu- tionnel.

Comment le remplir? Quotidienne- ment, les adeptes du FIS sc re trouvent et manifestent. Il s se rassemblent la , cit 2 logements et marche nt directe- ment vers la mairie ou la police. Gnralement, ces tions sont pacifiques. Les poli ciers sont l, un peu dsempars, et finalement c'est J'arme qui intervient en tirant en l' air pour disperser les gens. Une semaine aprs l' arrt des lections, une grande manifestation se droule 8arah Il y a, semble-t-il, des provocations de l'intrieur de la manifestation.

Il parat que des manifestants ont tir sur les forces de l'ordre, cc qui a provoqu des tirs de leur part. Dj en et puis en , nous avions connu ce genre de situations o des agents des services secrets avaient tir sur les forces de l'ordre partir de voi t ures banalises, fai sant croire que des manifestant s violents visaient les forces de l'ordre.

Mai s en , il Y a 24 certainement aussi des islamistes qui cherchent la confronta- tion et esprent dclencher une rvolte.

Le jour mme de cene manifestation, il y aurait eu une runion Haouch Mihoub sous l' gide d' un homme trs connu dans les cercles isla- mistes, appel El-Andalous.

Il aurait rassembl ceux dont il pensait qu' i Is taient prts prendre les armes et c'est ai ns i que le premier groupe s'est constitu Baraki. C'tait un groupe htrocl ite, sans exprience ni armes. Il a d'abord, pendant des mois, essay de se consolider ct de se procurer armes et caches ncessai res pour survivre dans la clandestinit; ce n'est que plus lard qu'il est pass l' action.

Ses membres seront assez rapide ment dcims par les forces de scurit. La population, elle, a ds le dbut exprim son refus de cautionner ce putsch: Cela commenait un endroi t et se r pandai t comme un feu de hrousse d'une cit l'autre, d'un quartier un autre, embra- toute la zone. C'tait la fois impressionnant et effrayant. Puis les mil itaires dbarquaient et t iraient en direct ion des halcons et des fent res aux persiennes closes; ils arrtaient chaque fois beaucoup de jeunes.

Des jours durant, nous avons suhi ces irruptions muscles. Il ,Iva it appel les soldats ne pas tirer sur la population civi lc ct on en a fait un appel 11 l'i nsubordination, prtexte pour l' arrter il restera prs de cinq ans en prison avant d't rcjug ct condamn. Et puis tout va trs vite. L'tat d'except ion est dcrt, les eamps dans le Sud sont ouverts et les mil itants du I;IS arrts y sont envoys par mill iers.

Tous les cadres sont menacs et un grand nombre est tout de suite emprisonn. Le FIS se retrouve sans direction et clate dans tous les sens. On yue les sympathisants du FIS sont de plus en plus dsem- pars. Les protestations continuentlous les vendredis, mai s la rpression est de plus en plus svre. Le 4 mars, le FIS est interdi t, ses locaux Alger et dans les autres vil les ferms.

En avril , les assembles communales et des wil ayas majorit FIS 25 Il ,j! Kouba ct Baraki, des di spos iti fs policiers s'i nstallent durablement. Il s y amnage nt un barrage permanent et arrte nt les personnes suspectes qui porte nt une barbe ou un kamis, contrlent les papiers d'ide ntit, ctc.

Ce barrage sera la seule prsence mi [itaire suivie dans les environs de Bentalha j usqu' l ' installation du poste avanc en Pendant IOUle s ces annes.

La nui t, nous serons livrs l' arbi - traire. Pourtant nous nous trouvons dans la premire rgion mi litai re, o sont prsents des di zaines de milliers de soldats. Aprs l'i nterrupti on du process us lectoral, je cont inue d'all er la secti on du FFS. Les militants de Baraki commen- cent recevoir les premires menaces. Ils sont encore protgs parce que le sige sc trouve en face du commissariat, mais il sera bi entt fe rm. Ent re fin et , nous ne nous sommes plus regroups pour discuter.

Nos rencontres ent re anciens mil itants du FFS ne reprendront que fi n Pour ma pari, j e n' ai pas repris d' activit politi que par la suite. Bentalha, un village en marge de la capilale Dbut ,j'habite encore Sarah dans la cit 2 loge- ments, avec ma mre et mes frres. Depuis ,j' avais un terrai n Bentalha qu' on m'avait all ou gratui tement parce que je travai llais pour la mai ri e j'exerais la fonction de respon- sable technique dans l'Entrepri se communale de trava ux de Baraki.

J'avais commenc construire le t c j anvier ct tous mes voi sins avai ent fa il de mme. Bentalha, bourgade situe environ seize kil omtres d' Al ger, fai t part ie de la commune de Baraki et en est un prolongement. Pl us tard a t rige la cit de Diarel- Bamka, dont les habi tants devaient tre rel ogs Benlal ha, tant cl Ic tait devenue vtuste et exigu. Baraki a depui s longtemps perdu son caractre villageois pour ressembler une banlieue de capital e.

Il y a bien des vergers et une multit ude de mai sons individuelles, mais de pl us cn plus de cits ont t construi tes pour subvenir aux besoins croissants d' une mtropole grandissante. Nous nous trouvons dans la rgion la pl us fertile d' Algri e, la fameuse plaine de la Mi tidja durant l'occupation franaise, Bentalha tait compos de quel ques fermes coloniales au milieu des ve rgers ct de gourbis o logeaient les ouvriers agri coles algri ens.

Dans les annes soixante-dix a t ommence III constructi on de lotissements qu' on appell era plus tard l' II ancien Bentalha. La densit de popul ation augmentant Bamki, les nouveaux lot isseme nts de Bent alha, notamment Ha el-Dji lali o se trouve mon terrain, devaient tre attri bus en pri orit ses habi ta nts.

Avec les appuis ncessaires, ils obte- naient mme deux ou trois terrains. En fai l, ils ne prvoyaient pas touj ours d'y construire et d'y habi ter, mais c' taient des ohjets de spcul ation: III condi tion pour Ics conserver tait de construire les fondations d' une bti sse avant un an. Les dlgus communaux du FI S avaient en leur temps gel les attributi ons de terrains et les permis de construire.

Effectivement, ceux qui avaient t concdes des terres avant , c'est --dire avant les lections communales, avaent tous des relations avec le maire, les lus, le respon- sable mil itaire local, le commissai re de police ou le respon- sable du parti unique. C'tait la pagaill e cette poque et il n'tait pas rare que le mme terrai n soit attribu plusieurs personnes. D'aill eurs,j'ai moi -mme connu ce problme: Assez vite. Des cen taines de petites maisons ont ainsi vu le jour, Baraki ct ailleurs.

Avez-vous lu ceci?TÉLÉCHARGER WEFI MOBILE

Depuis que je construis, je passe mon temps entre Baraki et Bentalha - Baraki est le lieu de mes liens familiaux et sociaux et de mon activisme politique, Bentalha, c'est l que va sc jouer notre avenir. Je n'en suis pas trs satisfait el tous les amis me demandent pourquoi je suis all me terrer dans ce trou perdu, mai s il nous fallait bien un logement aprs le mari age de mes frres. Nous emmnageons Bentalha en avrI -mai , trois mois aprs l'arrt des lecti ons, avec nos deux enfants - notre ane est ne en et le cadet en ; la troisime verra le jour en En empruntant la route dpartementale de Baraki Sidi- Moussa, Bental ha est situ droite.

Le vi llage est part ag en deux par une route que nous appelons le grand boulevard voir la carte, p. Il dbouche l'ouest sur le grand oued. Le petit oued qu'on traverse cet endroi t est remblay. Fi nalemenl.

Dans la seconde purti e du quartie r. Au sud des loti ssement s, des vergers s'tendent sur six kil omtres, tandi s qu'au nord-ouest est localis. Au nord du qUllrtier. Vers l ' es t , en traversant la route dpartement ale, on dbouche sur Haouch Mihoub qui est un prolongement de Baraki , tandis qu'au sud il y a Cad-Gacem, un loti ssement de la taille de Ha el-Dj il ali qui aura une grande importance dans la suite de ce rcit.

Ha eI -Djilal i a t amnag parti r de et comport e maisons. C'est un quart ier o les familles sont pour la plupart modestes.

Certai nes sont originaires de la cit Diar d -Baraka, devenue trs exigu. De nombreux chefs de famille travaillent pour la mairie en tanl que chauffeur s, gardiens de purcs d'automobiles et de matriel, boueurs, ct autres petites foncti ons dans la voirie.

Avec l'aide des prts accords par l'tat , certains crent des petits commerces tels une boulan- une picerie, une peti te entreprise de colle, etc. Les lInCens de Bentalha nous voient d'un mauvais il.

Pour eux, nous sommes des arrivistes qui avons pu avoir ces terrai ns aux pots-de-vin. De fait, quelques commerants aiss. Il faut avouer que nous avons eu cert aines faci lits pour Ilhtenir nos terrains mais, pour pouvoir construire, beaucoup dl livcnL faire des travaux supplmentaires ou bien du trabel1do, le march parall le. D' ailleurs, pour se procurer les matriaux de construction, les briques, le ciment. Des arti sans. Il y a vair l un menui - sier, un tourneur, un frai seur, des petites usines, notamment de confection de textiles, et des commerces, dont un supermarch qui servira plus tard aux militaires de poste avanc.

A partir de Bentalha est un quartier trs htroclite. Les habitams sont originaires de rgions diffrentes. Si certains ont des attaches Sarah d'autres sont de Oued Semmar. Nous sommes rservs les uns des autres, surtout en ces temps d 'i nscuri t et de mfiance gnrali se. Des liens ne se ti sseront que lentement, quand certains feront venir des voisi ns ou parent: Mais cela ne se passera qu' partir de Dans la doul eur.

A cette poque, les famill es Ha sont jeunes. Beaucoup de parents ont la qua rantaine el il y a peu de personnes ges. Les adolescents ne se sentent pas l' aise parce qu'i ls n'y ont pas grandi et quc tous le urs amis sonl rests dans les quart iers d'origine. Gnralcmcnl, ils n'y passent que la nuit et pendant la journe, s'il s ne vont pas au travai l, ils nent Baraki ou ailleurs.

Pourtant , par la force des choses, mme les jeunes seront contraints de rcster dans le quartier, puisque lOul dplacement deviendra trs risqu. Une majorit d'habitants de nos quartie rs sont des sympathisants du FI S.

Mai s ce ne sont pas des militants et il n' y a presque pas d'hommes de Ha qui iront au maquis. Dmocratie usurpe ou sauve '! Mais revenons au dbut de On nous a usurp notre dmocratie naissante e n nous rptant tout au long des art icles de journaux que cc coup d'tat tait ncessaire pour sauver la dmocratie.

En fai t, ma position pendant la pri ode raie tait trs ambigu: Je soutenais qu'une victoire du FIS nous aurait mens vcrs une dictature, mme si existaient en son sein une te ndance modre et des gens raisonnables.

Mais la base, surtout l o je vis, ces jeunes mcontents et avides de justice, n'ont pas suivi les mots d'ordre pacifiques. En ralit, on ne peUl le ur en vouloir. Nous n' avons jamais eu droit la parti cipation poli- tique et pour une foi s qu'on nous a autoriss dcider de notre uvenir , nous ne nous sommes, e n dfin itive, pas si mal dbrouills.

Que le FIS ait remport ces lecti ons n'est pas seulement une consquence de son importance, tout fait relle, mais aussi d'un concours de circonstances. Mais en cc dbut janvier , nous sommes tous victi mes d' une sanc- tion militaire sous prtexte que le peuple a fait un mauvais l'hoix.

Une fois le choc pass, je sui s partag. Je ne suis pas sati s- fuit de ce putsch, mais je ne peux nier qu' il a une dimens ion rassurante. Je croi s encore fort e me nt qu'une coalition de dmocrates peut tenir tte au FIS. En effet , je pense comme hcaucoup d'autres dmocrates qu 'en se rasse mblant on peut viter une prise de pouvoir du FIS.

Un point de vue doublement naf. Je dois avouer que, au dbut, je ne suis pas cont re les camps dc concentration. Je pense qu'on veut provisoi re ment interner les plus violents militant s du FIS pour cal mer l' atmosphre et [las plus. Nous savons que certains d'ent re eux se sont orga- nis!! C'est une situation trs inconfortable: Comme ces journaux qui soutiennent le bien-fond de cette mesure anti- constitutionnelle, ou tous ces dmocrates qui ne sont pas mcontents de ce coup d'tat qui ne dit pas son nom, ou encore un Boudiaf, imposant et impressionnant, qui promet de faire rtablir l' ordre et la dmocratie.

Et puis, il ne faut pas oubl ier ces militants du FIS qui par le pass avaient menac de changer tant de choses, jusqu'aux tenues vestimentaires. Cela avait quelque chose d'effrayant. Qu'on les contraigne ne pas dpasser certaines limites ne m'est pas dsagrable. Sincremenl , Les cadres du FIS tant interns ou contrainls l' exil, les sympathi sants sont livrs eux-mmes. Avec le recul , on peut s'tonner que le parti ne se soit pas prpar ce genre de coup ni n'ait pris certaines dispositions pour garantir la scur it de ses responsables ct militants.

Il est incontestable que des groupes proches du FIS ou peut-tre mme au sein du FIS, ayant vcu la rpression de la grve en juin et le report des lections comme une trahison, avaient dj prvu la clandestinit avanl l'arrt du processus, et dcid de ne plus jouer le j eu de la dmocratie parlementaire.

Mais le gros des troupes voulait un changement pacifique et je crois qu' une bonne partie a vrai- ment vot pour le FIS d'abord pour se dbarrasser de l'ancien systme incarn par le FLN, Il faut le dire, Boudiaf n' est pas apprci de la populati on de nos quartiers. Il est en effet le symbole de l'interdiction du FIS et de l'ouverture des camps de concenrration. Dj, on entend parler de tortures. Je me di s qu'il s'agit certainement de personnes qui ont commi s quelques dlits ct surt out d' exagra- ti ons de la part des sympathi sants du FIS.

Je pense qu'une particularité de ce peuple et qui caractériserait sa grandeur, est d'être toujours là debout à sa manière malgré tout, que la vie en lui et tant bien que mal reprend le dessus malgré tout La liste des pays et des gens,en Algerie, qui ont aide et participe directement ou indirectement,financierement,materiellement aux massacres des civiles algeriens: Une partie d'algerien sympathique aux idees,et aux ideaux du fis,qui ont aide en donnant de l'argent,des informations,trafique des documents officiels pour aider les milices para-militaire criminelles lies au fis GSPC,..

Il faut se rappeler que c'est le President Mitterand qui a personnellement denonce l'annulation des elections en Algerie,et qui a apporte son soutien indirecte au fis. Il ne faut pas oublier que c'est la France,qui a impose un embargo generalise sur l'Algerie,pour aider les islamistes algeriens. La majorite des armes,des finances provenaient d'Europe,de Belgique,mais surtout de France,a travers la France,l'Espagne,et enfin le Maroc,dont les frontieres avec l'Algerie sont toujours poreuses grace a la complicite des importateurs algeriens,des douanes,de la paf corrompus.

Il faut savoir que l'armee,la douane et meme la police avait des membres du fis,ou sympathiques aux idees du fis,qui ont aide,en douceur,en donnant des infos de 1er ordre pour assissiner des Maires,de hauts grades de l'armee. Grace a ses relais,au sein de la douane,et de la paf,des containers entiers d'arme francaise, scelles ont ete delivres directement a des importateurs-commercants,membres du fis,sympathisant du GSPC par ex,ces containers traverser la frontiere,debarque aux ports algeriens sans aucun probleme.

qui a tué a bentalha.pdf

Il faut savoir que des camps d'entrainement islamistes au Maroc servaient de base d'attaque,contre l'Algerie. La plupart des membres du fis,ont directement ou indirectement participe a l'eclosion de milice para-militaire lie directement ou indirectement aux mouvances islamistes en Algerie,ainsi que la mouvance islamiste internationale.

Des questions que chacun doit se poser avant de juger ou d'incriminer une partie ou une autre. Le GIA, ce bouloulou des temps modernes, une création répondant à des objectifs bien précis. Jalal Voir le profil Voir ses messages Message privé.